top of page
FESTIVAL MINDELACT
c'est en 2008
MINDELACT FESTIVAL 2008

ÉDITORIAL

 

Estórea, estórea, fortune du ciel, amen.

 

Il était une fois une ville. Que malgré la tendance à être un centre culturel important du pays, il n'avait pas de théâtre actif, poignant et diversifié, avec des pièces à présenter tout au long de l'année. La première d'un spectacle de théâtre était d'actualité comme une rareté, les groupes dans la ville étaient peu nombreux et passaient des mois et des mois sans présenter aucune œuvre. Le théâtre ne faisait pas du tout partie de la routine citoyenne, encore moins de l'itinéraire culturel de la ville.

 

Il était une fois un festival, qui a vu le jour en 1996, il y a maintenant 14 ans. Avec 3 groupes de théâtre, deux de S. Vicente et un de Santo Antão. Il était une fois un groupe de fous qui erraient dans la Rua de Lisboa, suppliant qu'on leur achète des billets. Pour quelle raison? Pour le théâtre, un nouveau festival ! méfiance. Nez tordus. Chaque billet vendu était une victoire. C'est pourquoi nous disons, avec justesse : chaque spectateur qui va au théâtre aujourd'hui - et les nombreux qui ne peuvent pas y aller parce qu'ils ne pouvaient pas obtenir ce même billet avant d'être presque offert - a été conquis au théâtre par le théâtre lui-même. Pour ses acteurs, techniciens, promoteurs. Par les fous.

LA PHRASE

 

« Midelact est l'une des plus grandes références culturelles du Cap-Vert »

Manu Preto  – Chorégraphe capverdien

FESTIVAL MINDELACT
Galerie d'images

Photo du haut

masques(photo Kizo Oliveira)

bottom of page